L’Histoire

Bernard Ocio

« Le Plus bordelais des Champenois »

Enfant, Bernard Ocio a toujours voulu cuisiner. C’est à l’âge de 14 ans qu’il quitta le foyer familial et sa région natale qui est la Gironde pour le Luxembourg où il commença son apprentissage d’hôtellerie à l’Hôtel Meyer à Beaufort.

Après avoir fini son service militaire à Bitche en Moselle, il décida de rester en Alsace Lorraine, une région riche en culture, de vins, de gastronomie.

Il intégra le célèbre Buffet Gastronomique de la Gare de Strasbourg en tant que commis de cuisine ou il resta plus de 2 ans.

C’est Encore très jeune mais pas du moins avec une grande détermination qu’il accepta à 23 ans la nomination pour devenir Directeur et Chef de Cuisine du Cercle Littéraire de Sarreguemines, un endroit qui réunissait la haute société ainsi que les associations tels que La Table Ronde, Le Club Rotary & le Lion’s Club.
Voulant découvrir autre chose, Bernard Ocio viva une courte expérience dans la capitale en tant qu’attaché commercial chez Kodak chargé de la communication Hôtelière & Touristique. Très vite lassé, il décida de reprendre le tablier et direction les fourneaux et pas n’importe ou… à Épernay en Champagne.

En 1984, il devient le Chef des Cuisines du Restaurant « Le Théâtre » à Epernay.

10 ans plus tard, avec son épouse Martine il décida de se lancer et d’ouvrir « La Cave à Champagne »

Alexandre Ocio

Tous droit sorti du Lycée Saint-Jean-Baptiste de la Salle à Reims avec un baccalauréat professionnelle Electrotechnique, Alexandre n’était pas du tout destiné à la restauration.

Ce changement d’orientation fait suite à des évènements dans la vie privée. Il se rendra compte de l’opportune qui s’ouvre à lui d’avoir des parents restaurateurs, des sacrifices et du travail effectué pendant plus de 25 ans.

En 2016, il fait le trajet inverse que celui de son père et donc direction Bordeaux et plus précisément au Lycée Hôtelier de Gascogne à Talence où il obtient son CAP Restaurant ainsi que le Certificat de Qualification Professionnelle Serveur. Dès sa formation finit, il remonta immédiatement dans le nord pour une formation plus huppée celle de chez Alain Ducasse Education à Paris où il apprendra les fondamentaux de la cuisine…
Aujourd’hui, Alexandre est installé dans l’entreprise familiale et il sait qu’il a encore beaucoup à apprendre mais à l’ambition, la motivation et l’envie du métier de reprendre l’entreprise que son père a bâti… Affaire à suivre.